Nos carrières demain

Les plans de réaménagement des carrières Etablissement COGESUD

La réaménagement des sites SOCIÉTÉ DES CARRIÈRES DE L’EST – Etablissement COGESUD est réalisé au fur et à mesure de l’extraction et de façon à valoriser les sites sur les plans paysager, environnemental et/ou pédagogique…

La carrière d’Audun-le-Tiche (57), implantée sur des terres cultivées, sera restituée en terrains agricoles avec reconstitution d’un ensemble de milieux complémentaires pour la flore et la faune. Ce réaménagement sera complété par un accompagnement de l’exploitant agricole pour mettre en place une agriculture valorisable en circuits courts.

La carrière de Bainville-sur-Madon (54), implantée sur un plateau calcaire classé espace naturel sensible, sera restituée zone écologique comprenant différents aménagements favorables à la biodiversité : conservation de fronts de taille pour les rapaces et de fronts en sable pour les hirondelles de rivage, création de zones d’éboulis pour les reptiles, amphibiens et insectes, création de mares pour les amphibiens, plantations de haies pour les continuités écologiques,  installation de garennes pour les lapins de garenne et aménagement d’un abri à chauves-souris.

La carrière de  Jaillon (54), implantée sur des terrains agricoles entre prairies calcaires et forêt, sera restituée pour partie en prairie et pour une autre partie en zone écologique comprenant différents aménagements favorables à la biodiversité : conservation de fronts de taille pour les rapaces et de fronts en sable pour les hirondelles de rivage, création de zone d’éboulis pour les reptiles, amphibiens et insectes, création de mares pour les amphibiens, plantations d’arbres et installation de garennes pour les lapins de garenne.

La carrière de Montois-la-Montagne (57), implantée dans un milieu forestier, sera restituée en zone boisée et en prairie mésophile, avec des aménagements favorables à la biodiversité : conservation d’une partie du carreau, créations de mares et plantation de haies pour la continuité écologique.

La carrière de Viterne (54), implantée dans un secteur agricole et boisé, sera restituée en zone enherbée afin de créer une transition douce entre la future vocation du site et les terrains environnants  avec des aménagements favorables à la biodiversité : conservation d’une partie du carreau, créations de zones humides et de bosquets et maintiens de zones rocailleuses ponctuelles.

  • Remise en état du site d'Audun-le-Tiche